La formation et son coût


Apprendre à voler

Le vol à voile est un sport que l’on peut pratiquer à n’importe quel âge. Toutefois, le Groupe de Vol à Voile de Neuchâtel (ci-après: GVVN) recommande de ne pas commencer la formation avant 14 ans pour des raisons pratiques telles que la taille, le poids et la maturité de l’élève-pilote.

La formation se déroule normalement sur deux saisons, du 1er mars à fin octobre. Durant la première saison, l’élève apprend les bases du vol. Pendant la deuxième, il les consolide. Il est toutefois possible d’effectuer l’entier de l’apprentissage pratique sur une saison ; cela demande une grande disponibilité de l’élève durant la période estivale.

Pendant l’hiver précédant la saison de vol, l’élève suit une formation théorique obligatoire dispensée par des pilotes bénévoles. Pour obtenir une licence de vol à voile, l’examen théorique doit être réussi avant l’examen pratique.

Comment se déroule la formation théorique ?

La formation théorique est dispensée durant l’hiver précédant la saison de vol, du mois d’octobre au mois de mars, un soir par semaine, par des pilotes bénévoles. Elle se déroule dans la salle de théorie du Club Neuchâtelois d‘Aviation (ci-après: CNA) sur l’aérodrome de Colombier (NE).

Elle se compose des branches suivantes :

10. Droit aérien
20. Connaissances des planeurs
30. Performances et préparations de vol
40. Performances humaines
50. Météorologie
60. Navigation
70. Procédures opérationnelles
80. Principes du vol
90. Radiotéléphonie

Au terme de la formation théorique, l’élève est inscrit à l’examen de l’Office Fédérale de l’Aviation Civile (ci-après: OFAC).

Comment se déroule la formation pratique ?

Pour commencer la formation pratique, l’élève doit avoir passé un examen médical de l’OFAC et être inscrit dans l’école de vol à voile.

La formation de base s’effectue dans un planeur biplace avec un instructeur de vol. L’élève apprend à voler les différentes phases du vol (décollage, remorquage, vol plané et atterrissage).

Une fois que l’instructeur juge le niveau de l’élève suffisant, il le lâche pour son premier vol seul. Ensuite, plusieurs autres vols sont accomplis seul à bord sous la supervision de l’instructeur au sol.

Un des buts principaux du vol à voile étant de rester en vol le plus longtemps possible, l’élève effectue des vols en double commande pour apprendre à exploiter les conditions météorologiques de manière à voler plus haut, plus loin, plus vite et surtout, en toute sécurité.

Dès que l’élève a acquis une expérience de vol suffisante, il est autorisé à transiter un planeur monoplace sous la supervision d’un instructeur au sol.

Après plusieurs heures de vol sur le planeur monoplace, l’élève retourne sur le planeur biplace avec l’instructeur afin de préparer l’examen. Une fois qu’il est jugé prêt, il est inscrit à l’examen pratique de l’OFAC.

Combien coûte une formation complète ?

 Le coût minimum d’une licence de pilote de planeur est d’environ CHF 6'000.- réparti sur 20 mois. Le coût final de la formation dépend principalement de l’aptitude de l’élève à l’apprentissage et aux temps qu’il peut y consacrer. Voler régulièrement permet d’apprendre plus rapidement.

Les différents frais proviennent des éléments suivants (liste non-exhaustive) :

•    Cours théoriques (supports de cours)
•    Cotisation au GVVN
•    Examen médical
•    Heures de vol
•    Frais de remorquages
•    Taxes d’atterrissages
•    Examen OFAC (théoriques et pratiques)
•    Etablissement de la licence

Il est important de préciser que toute la formation en vol ainsi que les cours théoriques sont donnés par des instructeurs et pilotes bénévoles. Cela permet de diminuer fortement les coûts de la formation.

Copyright (c) Groupe de Vol à Voile de Neuchâtel 2018. All rights reserved.